Paolo et Klepto (par Brigitte Furnelle)

Paolo Radoni, guitariste de jazz de premier ordre, a joué, lors de ses jeunes années, pendant plusieurs mois au sein de Kleptomania

Notes prises à partir des sites :
www.myspace.com/kleptomaniabxl
www.memoire60-70.be/RockBelge/Index.htm
et grâce à la mémoire intarissable de notre ami Serge Nagels.

Au départ, dans le début des années 69, Roger Wollaert, Dany Lademacher, Charlie Deraedemaeker alias Charlie Maker, Wim Hombergen ont constitué ce groupe mythique de rock des années septante.
Il leur fallait un nom, lors d’un trip à Londres, après une journée de ballade dans les quartiers branchés, ils ont découvert une boutique qui s’appelait Kleptomania. Et voilà, c’était tout trouvé !
Leur répertoire du début fut fondé sur les « covers » de tas de groupes comme Led Zeppelin, Kinks, Taste. Ils jouaient également du blues. Ils ont par la suite construit leur propre répertoire de morceaux originaux.
Début 1970, après quelques mois d’existence, Kleptomania est déjà qualifié de groupe « le plus scénique de Belgique ». On peut lire dans certains articles de presse « Charlie De Raedemaeker, Roger Wollaert, Dany Lademacher et Wim Hombergen évoluent sur scène avec une aisance qui les classe d’emblée dans la catégorie des bêtes de scène »
Ils ont joué notamment au fameux Festival de Jazz-Bilzen, au plateau prestigieux. Kleptomania s’est retrouvé dans les mêmes coulisses que « Ten years after », « Gene Vincent », « Golden Earrings », « Alan Price », « Black Sabbath », « Kinks » et « Wild angels », face à un public de quinze mille personnes.
Début de l’année 1971, malgré sa cohésion et son succès populaire, Kleptomania va subir un lifting considérable, et d’autres musiciens vont marquer leurs empreintes. Kleptomania a invité Paolo Radoni comme second guitariste et Wim a pris la basse. Paolo avait déjà joué dans « Here and Now », un groupe de jazz-rock avec Marc Hollander. Il était passé ensuite chez « Arkham ». C’était un excellent musicien.
Le groupe a continué à quatre avec Paolo Radoni jusqu’en septembre, et une bonne poignée de concerts plus tard, Charlie Maker a été recontacté par Wilfried Britts, délégué par les autres musiciens. Ils lui ont proposé de réintégrer Kleptomania. Paolo Radoni a préféré, aux termes, concilier les anciens de Kleptomania entre eux et a poursuivi sa route dans sa visée vers le Jazz.

kleptomania

Paolo Radoni, Wim, Dany et Roger

Publié dans Souvenirs Tagués avec : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA

Taper le texte de l'image pour confirmer le commentaire